SensEtLien

SensEtLien

Lettre aux hommes

2014-11-05 13.13.36.jpg

14 février...

La neige tombe, son manteau blanc et calfeutrant recouvre la terre de silence. Je la regarde par la fenêtre et je me dis qu'il est temps pour moi d'écrire une lettre aux hommes, à l'Homme.

Femme de 40 ans, bercée au son du prince charmant, la vie m'a appris bien autre chose.

La  rencontre, thème central de ma vie (et oui, c'était déjà mon sujet du bac de français !), m'a fait grandir, avancer, construire ou reconstruire, je dis merci à ce moment magique, toujours unique, insondable pour la raison humaine mais, où l'on sait, que quoi qu'il se passe à partir de ce moment là, notre vie va changer !

Dans ma vie il y a eu cinq rencontres masculines à qui j'ai donné tout ce que j'avais, et c'est ces hommes que je veux remercier aujourd'hui ! 

Le premier m'a donné mon indépendance.

Le deuxième ma fille.

Le troisième m'a fait renaître en tant que femme.

Le quatrième m'a appris l'importance de prendre du temps pour soi et de s'aimer.

Le cinquième m'a reconnecté à la terre mère et m'a fait prendre conscience du frein que pouvaient être mes jugements.

Cinq hommes merveilleux dans leur puissance d'homme et leur fragilité de femme. Cinq hommes qui se sont ouverts et ont posé au creux de moi leur difficulté d'être un homme aujourd'hui. La complexité de leur rôle d'homme, emprunt d'une éducation faite de carcans, de cases, dont aujourd'hui ils ont besoin de sortir. 

Les femmes qui croisent votre chemin aujourd'hui, Hommes, démontent ces carcans un par un... Et que reste-t-il si l'on désapprend ce que l'on a mis tant d'années à acquérir et à consolider ? 

Combien de fois ai-je entendu "je ne comprends pas les femmes d'aujourd'hui!" Non, tu ne comprends pas la femme, mais ce n'est pas la femme que tu ne comprends pas, c'est toi que tu as perdu en cours de route !

Peu à peu, la femme se retourne vers elle, elle a la chance d'avoir des cycles, elle, pour se reconnecter à son masculin et à son féminin. Toi aussi tu as des cycles, plus subtiles, mais ils existent pour te permettre d'acceuillir ce féminin fragile qui sommeille en toi. Oh oui, la femme te pousse à sortir de ces rôles pré-établis qui sont trop petits pour toi, qui t'étouffent et te rendent triste et incomplet. Les hommes qui l'ont compris ouvrent la voie, différents mais heureux ils redécouvrent ce Samouraï. Ca fait peur... C'est normal !

Ne te met pas la pression, sent et ressent... tu es beau sur cette route...

Ne te met pas la pression, la femme n'attend rien de toi que ce cheminement vers cette rencontre avec toi, de toi...

La femme veut te sentir heureux ! 

Soit confiant, ta fragilité ne nous effraie pas, elle fait écho à la nôtre.

Soit confiant, ta puissance est grande, elle réveille la nôtre.

Nous voulons continuer à cheminer à deux, nous nous sentons une en ta présence, nous ne cherchons ni un père, ni un fils, mais égal, un compagnon...

Merci à tous les hommes qui ont croisé ma route et fait un bout de chemin avec moi.

Bienvenue à celui qui croisera ma route demain.

Beau cheminement à tous les autres vers cette nouvelle rencontre de l'homme et de la femme !

 



14/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres