SensEtLien

SensEtLien

Eté, automne, hiver

2014-01-31 10.50.33.jpg

Cette fois ça fait six mois que notre citadine favorite a pris le chemin de la montagne. Six mois qu'elle découvre, expérimente, jauge, se demande, se questionne, se fatigue aussi des fois, s'enèrve contre tout cet apprentissage qui ne va jamais assez vite à son goût, et s'emmerveille avec des yeux d'enfant des capacités humaine et de la beauté de la nature.

Ce qui me touche le plus c'est d'expérimenter à quel point notre cerveau d'homme occidental a besoin de comprendre et de savoir pour vivre. Sa déconexion de l'instinct et du corps est grandiose! Historique judéo chrétien? Siècle des lumières? Je ne sais pas et peu importe mais le lâcher prise n'est pas encore de mise chez nous!

Comme un animal effrayé toute situation nouvelle, incomprise et incontrôlable m'effraye! Et pourtant tout se résoud et trouve une solution quelque soit le niveau de peur ou d'incompréhension atteint!

Sur les trois saisons que j'ai connu ici chacune a eu son lot de surprises... Les premières nuits, leurs bruits et petites bêtes inconnues... Le bois, mais celle-là je vous l'ai déjà raconté! Et maintenant la neige. 

Sensation incroyable d'être dans un tourbillon blanc et majestueux de nature indomptable mais douce. Et, soudainement, elle prend le dessus, sa chute s'accélère, elle couvre et recouvre tout! Magnifique! Mais... Je ne sais pas si vous connaissez cette sensation d'être sur une route de montagne, seule voiture sur la route, en première, visibilité zéro, paysage blanc (en bas, en haut, sur les côtés... partout! Blanc partout!), enfant à bord et à ce moment précis... Le capot se met à fumer! Arrêt de la voiture. Première réaction, mon téléphone! Evidement, j'avais oublié que le réseau est extrêmement sélectif dans nos contrées! Pas de téléphone!

Alors là ce qui est magique est de voir comment le petit vélo que nous avons à l'avant du cerveau se met à fonctionner... Celui que j'appelle Pepito! Tu es toute seule, la petite va avoir froid, tu n'as pas de couverture dans la voiture, et si ta voiture est morte, tu fais quoi à Sigoyer sans voiture, pour l'instant comment tu t'en rachetes une? Et comment vous allez rentrer à la maison? cinq kilomètres à pied? Y'a bien des voitures qui vont arriver... Ou pas!

Bref, Tous le monde connait ce Pepito effrayant qui attend le moindre évènement pour se mettre ne route! Et l'energie qu'il faut pour le faire taire! Surtout que si l'on regarde bien, en général, à ce moment précis la vie fait bien les choses... Dans le cas de notre citadine, le chasse neige est arrivé!!! Un homme est descendu, a soulevé mon capot, tracté et mis en sécurité ma voiture et nous a ramené à la maison! Ouf! 

Mais à peine cette histoire solutionnée et nous au chaud, Pepito recommence... il faudra aller chercher la voiture, appeler l'assurance, et le garagiste? Et si le moteur a serré? Et si c'est un joint de culasse?

CHUT!!!!!!!!

CA SUFFIT!!!!!!!

Si on était capable d'utiliser Pepito à bon escient, tout en faisant confiance à la vie, à notre instinct et à la nature, on serait capable de choses incroyables!

La citadine au bout de six mois, voit, apprend, lâche prise, à peur, découvre tout en se disant que l'année prochaine elle profitera d'autant plus de chaque moment puisqu'elle les aura aprivoisés... Aprivoiser la nature et l'environnement tel un animal peureux qui prend confiance...

Un peu comme l'éléphant de la savane que l'ont envoie à Stockholm!

Bonne journée!



07/02/2014
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres